Publications

Quel est le sens des diptyques dans les offices liturgiques ?

Origine – Dès les premiers siècles, dans la divine liturgie de toutes les Églises, on connaît un objet « plié en deux » (sens du mot grec « diptykhos »), ou formé de deux tablettes en ivoire ou en métal précieux : on y inscrivait les noms des évêques, des martyrs et des bienfaiteurs de l’Église. On en a retrouvé […]

Poursuivre la lecture…

L’adoration des saints Dons

Le saint Sacrement – Dans l’Église orthodoxe, on se prosterne devant les saints Dons (Corps et Sang du Christ) avant d’y communier. L’adoration conduit à la communion. C’est le cas, au cours de la divine Liturgie (sauf le dimanche parce qu’on ne se prosterne pas jusqu’à terre ce jour-là): ceux qui sont dans le sanctuaire […]

Poursuivre la lecture…

Les saints Dons aux saints !

L’acclamation – Elle a sa place, dans la divine liturgie selon saint Jean Chrysostome ou selon saint Basile, après le Notre-Père et avant la fraction du Pain. Celui qui préside élève alors, face à l’Orient et au-dessus de son propre visage, l’Agneau qu’il prend sur la patène. Dans la liturgie gallo-romaine (selon saint Germain de […]

Poursuivre la lecture…

Comment participer à une liturgie selon l’ancien rite des Gaules lorsqu’on ne connaît que le rite byzantin ?

Brève synthèse historique sur les familles de rites liturgiques – Les premiers chrétiens, qui étaient essentiellement des Juifs (ou des prosélytes) ont continué à prier comme au Temple (de Jérusalem) ou à la Synagogue, en y ajoutant la « Fraction du pain », c’est à dire l’eucharistie. C’est le schéma d’origine de toutes les liturgies chrétiennes : l’office […]

Poursuivre la lecture…

Les « prosphores » apportées à l’Eucharistie : quand et comment les consommer ?

Les “prosphores” sont des offrandes, littéralement “ce qui est apporté”. Le prêtre y prélève des parcelles qu’il place sur la patène en prononçant les noms qui se trouvent sur le dyptique, vivants et défunts, ainsi que le nom de la personne qui a fait l’offrande. Les usages Il y a plusieurs usages. Dans certaines Églises, […]

Poursuivre la lecture…