« Pendant ton baptême dans le Jourdain, ô Christ, fut manifesté l’adoration due à la Trinité. Car la voix du Père te rendit témoignage en te nommant Fils de Dieu ; et l’Esprit, sous forme de colombe, confirmait la vérité de cette parole. Christ Dieu qui es apparu et qui as illuminé le monde : Gloire à toi ! »

La Théophanie – la page des enfants

Benediction de la Seine

Partagez :

> Téléchargez La page des enfants: La Théophanie

Le Christ est entré dans le Jourdain pour le laver. Tous les fleuves du monde charrient toutes sortes d’impuretés, et même des cadavres. On bénit le fleuve pour le purifier. Le Christ n’est pas venu pour se purifier car Il est sans péché. Il est venu pour donner l’exemple, sanctifier les eaux, sanctifier sa création salie par le péché, la renouveler. Au début de l’office du saint Baptême, on consacre l’eau en eau du Jourdain, purifiée par le Christ. Le baptisé est alors lavé par l’eau, lavée elle-même par le Christ. Le fleuve est également le symbole de la mémoire de l’humanité. La mémoire des peuples comporte beaucoup de bien mais également de la méchanceté. Quand on plonge la Croix dans un fleuve, on purifie aussi la mémoire de son peuple, en lavant ses péchés. Le Christ a fait cela dans le Jourdain pour le peuple juif, et nous, nous faisons cela pour notre propre peuple.

> Bénédiction de la Seine avec les familles
Derniers articles
Même sujet
Newsletter
Lettre d’information