Imprimer cet article Imprimer cet article

Par quelle prière lutter contre nos ennemis ?

Les ennemis –

Ceux qui se veulent les disciples du Christ sont exposés à toutes sortes d’ennemis. La question du combat est tout-à-fait réelle. Tous les jours, l’office de matines commence par le psaume 3: “Ils sont nombreux ceux qui se lèvent contre moi”; il continue par le psaume 37: “Ils sont pleins de violence , ceux qui cherchent mon âme… mes ennemis sont vivants, ils sont devenus plus forts que moi; … ceux qui rendent le mal pour le bien me déchirent, parce que je cherche à faire le bien!”; la série de psaumes, appelée hexapsalme, s’achève avec le psaume 142 où il est dit: “l’ennemi a poursuivi mon âme, il a humilié ma vie jusqu’à terre”. Tout croyant, tout baptisé, toute personne qui aime la paix, rencontre l’hostilité d’ennemis violents, comme le Christ Lui-même en donne l’exemple.

L’arme absolue

Ces ennemis sont de plusieurs sortes. Ce sont des hommes qui aiment la guerre, qui sont hostiles à d’autres par jalousie, par désir de pouvoir, par amour des honneurs ou de l’argent, ou encore parce qu’ils défendent certaines idées et certaines valeurs qui leur sont chères. Nous-mêmes, dans la vie quotidienne, au travail, dans le voisinage, dans les transports en commun, nous pouvons être l’objet de l’hostilité d’autrui. Le Christ nous a enseigné, comme stratégie et comme méthode de combat, la bénédiction et la prière pour les ennemis (Luc6, 8;cf. Rom 12, 14). La bénédiction et la louange constituent les armes absolues, comme le Christ en a donné l’exemple sur la Croix. Une personne nous fait-elle la guerre? – notre prière est: Seigneur Jésus Christ, bénis et sauve ton serviteur ou ta servante N… Ou encore: Gloire à toi, Seigneur, pour ton serviteur ou ta servante N…!

Les suggestions et les pensées

Quand les ennemis sont de nature angélique, comme c’est le cas des pensées ou des suggestions méchantes ou impures, ces “pensées” qui nous assaillent, le mieux est de retourner ces flèches empoisonnées par une prière appropriée. Par exemple, est-on attaqué par des pensées de jalousie? – transformons-les en louange à l’égard de ceux que nous envions. Est-on accablé par des pensées de découragement? – tournons-les en “gloire à ta miséricorde, Seigneur Jésus, gloire à toi!” La pensée de l’argent nous obsède-t-elle? Convertissons-la en “Seigneur Jésus, par ton saint Esprit, inspire-moi l’amour de tes pauvres et mets en moi un cœur généreux et ami de l’aumône!”

Le repentir

Une puissante arme contre les ennemis est encore le repentir. Les démons ne peuvent rien contre une personne qui regrette ses péchés avec larmes; ils ne peuvent rien non plus contre une personne qui a acquis l’humilité du Christ. Nous luttons contre les ennemis en les convertissant, et en nous convertissant nous-mêmes; nous croyons toujours que le bien est plus fort que le mal, que la vie est plus forte que la mort, que l’amour est plus fort que la haine, parce que le Christ a fait la démonstration de cette vérité par sa résurrection. Croyons de toutes nos forces que le Christ est vainqueur: c’est le contenu principal de la prière de louange, la grande arme dans le combat.