- Sagesse Orthodoxe - https://mail.sagesse-orthodoxe.fr -

Doit-on prier Marie ?

[1]Oui !

Les baptisés sont responsables de prier comme ont prié les anciens et de transmettre l’expérience de prière et de foi jusqu’à la fin des temps. La foi orthodoxe, confirmée par les conciles œcuméniques (concile d’Éphèse) a toujours associé Marie à la prière qu’elle adresse au Christ ou au Père. De très anciennes peintures dans les catacombes montrent la Vierge en orante.

Nous la prions parce qu’elle nous donne le Christ et nous conduit à lui, elle nous le montre. Elle n’a pas de pouvoir en elle-même. Elle tient son pouvoir de son union indéfectible à son Fils et son Dieu. Nous devons la prier parce que, sans elle, nous ne pouvons trouver le Christ : c’est par elle qu’Il est venu dans le monde ; elle est le canal unique de l’Incarnation. Elle est omniprésente et couvre du voile de sa protection l’humanité entière, croyante ou non. Ceux qui blasphèment le Christ ne savent pas avec quel amour la Vierge intercède pour eux.

Comment ?

Nous la prions constamment et tous les jours, pour nous-mêmes, pour nos proches, pour le monde, pour la consolation des affligés, en particulier des parents éprouvés. Nous la prions pour qu’elle accroisse notre foi, surtout quand elle est ébranlée par l’épreuve.

Notre prière à Marie est principalement la glorification de la Mère de Dieu : « nous te magnifions ! Nous t’exaltons ! ». Nous utilisons beaucoup pour cela le chapelet, avec une prière courte : « Réjouis-toi, Vierge Mère de Dieu, réjouis-toi ! » en pensant à la joie de la Résurrection – « car ton Fils est ressuscité ! ». Nous lui rendons également un hommage incessant par les hymnes acathistes, ces prières dites debout devant l’icône de la Mère de Dieu. En plus du grand acathiste de l’Annonciation, il y en a quantité d’autres : au saint Voile, au Buisson ardent, à la Protection de la Mère de Dieu. La glorification de la Mère de Dieu découle de sa propre prophétie : « toutes les générations me diront bienheureuse ».

Nous la supplions également : « très sainte Mère de Dieu, sauve-nous, intercède pour nous ! », avec le chapelet encore, et avec un office que les fidèles aiment beaucoup, la Paraclisis à la Mère de Dieu : d’un mot grec qui veut dire supplication.

L’icône

Toutes les icônes de la Mère de Dieu soutiennent la prière de louange ou de supplication que nous lui adressons. Mais principalement l’Hodigitria, icône de « celle qui conduit » vers le Christ. Et nous portons en procession cette icône parce qu’elle montre à tous les hommes le chemin du salut, de la sagesse et du bonheur.


Article printed from Sagesse Orthodoxe: https://mail.sagesse-orthodoxe.fr

URL to article: https://mail.sagesse-orthodoxe.fr/jaimerais-savoir/foi-et-tradition-orthodoxe/foi-de-leglise/doit-on-prier-marie

URLs in this post:

[1] Image: http://www.sagesse-orthodoxe.fr/wp-content/uploads/2013/06/Mère-de-Dieu-Hidiguitria.jpg

Copyright © 2011 Sagesse Orthodoxe. Tous droits réservés.