« Je  suis  venu ,  non  pour  juger  le  monde ,  mais  pour  le  sauver »

Évangile du 5ème dimanche de Pâques : Jean 4, 5-42 ; La Samaritaine.

Samaritaine

Partagez :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Cette page, une des plus belles du monde, révèle la nature de la foi et du culte charismatiques que veut le Seigneur, comme Il l’a déjà dit : « le sacrifice de louange me rend gloire ! » (Ps 49). Après avoir accompli le sacrifice biblique où Il est la victime et le sacrificateur, le Sauveur révèle le sacrifice selon l’Esprit. De même, dans la sainte Liturgie, l’oblation précède l’épiclèse de l’Esprit qui la couronne. Le Carême, la Semaine sainte et la Pâque du Verbe instaurent la synthèse biblique du culte nouveau « en Esprit et en Vérité », le « sacrifice non sanglant ».

(A.p. M.-A., Radio Notre-Dame, « Lumière de l’Orthodoxie », dimanche 30 mai)
Derniers articles
Newsletter
Lettre d’information