« Pendant ton baptême dans le Jourdain, ô Christ, fut manifesté l’adoration due à la Trinité. Car la voix du Père te rendit témoignage en te nommant Fils de Dieu ; et l’Esprit, sous forme de colombe, confirmait la vérité de cette parole. Christ Dieu qui es apparu et qui as illuminé le monde : Gloire à toi ! »

La joie du dialogue entre chrétiens

Concile de Nicee

Partagez :

Le dialogue est naturel à l’homme : dialogue avec Dieu, dialogue avec les hommes, c’est notre bonheur originel.

Ceux qui se réclament du Christ et de son Évangile ont beaucoup de joie à dialoguer entre eux. Les Orthodoxes ont plaisir à faire connaître la richesse de la tradition des Apôtres et des Pères. Le patrimoine des sept Conciles œcuméniques, c’est-à-dire universels, appartient à tous les chrétiens ; et c’est notre joie d’œuvrer au partage de ce trésor.

C’est une grande joie d’apprendre des autres, de s’instruire de leur expérience, et d’être stimulés dans notre foi par leurs questions. L’esprit œcuménique se réjouit pour autrui, pour tout ce qui se fait de bien, d’intelligent et de bon dans les diverses communautés.

Nous avons beaucoup de joie à voir progresser l’expérience de l’universalité chrétienne. Celle-ci n’est pas un rêve. Quels que soient les retards à le partager, l’invitation divine au banquet eucharistique est indéfectible.

(a.-p. M.-A.)
Derniers articles
Même sujet
Newsletter
Lettre d’information